Connect with us

Lifestyle

Comment anticiper son décès pour soulager sa famille ?

Comment anticiper son décès pour soulager sa famille ? 18

Vous souhaitez anticiper votre décès et organiser ses propres obsèques à l’avance pour soulager votre famille et vous assurer du respect de vos dernières volontés.

Même s’il n’est pas possible de payer à l’avance les frais, vous pouvez néanmoins constituer un capital décès afin d’épargner vos proches du coût financier que représentent des obsèques (4 000 euros en moyenne en France). 

Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir dans ce qui suit. 

Anticiper son décès : la souscription d’un contrat d’assurance

Comme il n’est pas possible de régler à l’avance les services funéraires à un prestataire, deux types de contrats vous permettent d’anticiper les frais liés à vos obsèques grâce à la constitution d’une épargne. 

Accessible dans toute banque ou chez tout assureur, l’assurance décès permet de constituer un capital afin de protéger financièrement sa famille (conjoint survivant, enfants, etc.) en cas de décès. L’épargne constituée est alors reversée aux bénéficiaires désignés dans le contrat d’assurance. 

Pour cela, vous choisissez le montant du capital destiné au financement de vos obsèques et vous constituez votre épargne par des versements mensuels. Notez que les bénéficiaires du capital sont exonérés du paiement des frais et taxes de succession.

De plus, lorsque vous souscrivez à ce type de contrat directement auprès d’une entreprise de pompes funèbres, vous pouvez définir les prestations que vous souhaitez pour vos obsèques (cérémonie funéraire, cercueil ou urne, pierre tombale, etc.).

  • Le contrat de prévoyance mutuelle d’assurance vie

Bien que le contrat d’assurance vie ne soit pas destiné à financer des obsèques, il permet néanmoins d’épargner une somme d’argent chez un assureur par des versements mensuels ou par des dépôts libres et sans limites de plafond.

Disponible à tout moment pour l’assuré, le capital est versé aux bénéficiaires mentionnés dans le contrat en cas de décès. 

Anticiper son décès : la rédaction d’un testament

Bien que la loi n’impose pas de rédiger un testament, il s’agit toutefois d’un document bien utile pour quiconque souhaite anticiper son décès et préparer sa succession. Même s’il n’est pas nécessaire de passer par un notaire pour sa rédaction et son enregistrement, nous vous recommandons cependant de faire enregistrer votre testament dans le fichier central des dispositions des dernières volontés.

Il s’agit d’une part d’une garantie que vos dernières volontés soient respectées, mais son enregistrement permettra également à votre famille de le retrouver facilement et de mettre en œuvre votre succession plus rapidement. 

Si néanmoins vous ne souhaitez pas le faire enregistrer, nous vous conseillons d’informer vos proches de son existence.