Connect with us

Lifestyle

Organiser sa vie pour voyager la moitié du temps avec son bateau

Organiser sa vie pour voyager la moitié du temps avec son bateau 14

Voyager la moitié du temps est un projet rêvé par beaucoup d’entre nous. Par envie de changement ou pour vivre une expérience unique et enrichissante, le frein majeur à ce rêve est l’aspect financier.

Pourtant, profiter du plaisir de la plaisance tout en travaillant, c’est possible ! Seul ou en famille, cela requiert de l’organisation avant votre départ à l’aventure. Découvrons ensemble comment organiser sa vie pour voyager la moitié de temps avec son bateau.

Comment voyager tout en s’assurant d’une rentrée d’argent ?

Que l’on souhaite se consacrer exclusivement à la navigation durant son voyage, ou voyager à l’année tout en travaillant simultanément, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Voyager sur une longue durée sans travailler

En France, tout salarié avec au moins trois ans d’expérience, dans la même entreprise, peut demander un congé d’une année, avec l’assurance de retrouver son emploi à son retour.

Il est aussi possible, dans certaines entreprises, de bénéficier d’un congé sans solde.

Cependant, ces solutions ne sont qu’exceptionnelles. Il faudra être prêt à changer de travail pour vivre votre rêve. Travailler comme saisonnier, par exemple durant une moitié de l’année, vous libère la seconde moitié du temps pour voyager.

Allier voyage et travail

Vous rêvez de tout quitter et de vivre à bord de votre voilier pendant plusieurs années, sans contraintes de temps ou de retour ? Sachez qu’il est possible de travailler de partout, même pendant un tour du monde. Voyons ensemble les choix qui s’offrent à vous.

– Trouver des jobs durant votre voyage à la voile : restauration, hôtellerie, garde d’enfants…

– Utiliser vos compétences durant vos escales : professeur particulier, plombier, mécanicien…

– Se former à un nouveau métier : devenez digital nomade (programmeur, rédacteur, webdesigner, etc.). Le gros avantage de cette activité, c’est l’indépendance géographique qu’elle procure grâce à Internet. D’un point e vue administratif, le plus simple est dans ce cas de passer par le portage salarial.

Que faut-il prévoir dans votre budget ?

Acheter un bateau moteur ou voilier représente un investissement de départ. Cependant, les dépenses sont moindres lorsque l’on voyage en bateau : pas de coût de transport comme l’avion, ni d’hôtel, et le prix de la vie est moins cher selon la destination…

Des dépenses sont tout de même à prévoir (prix de la place de port, nourriture, entretien annuel du bateau, etc.). Il faut donc diminuer vos dépenses au maximum.

Comment limiter ses dépenses en voyage ?

Voici quelques solutions pour voyager moins cher et donc travailler moins ou partir plus longtemps.

Préparer votre voyage avant votre départ

C’est la clef de voûte de votre projet ! Planifier votre itinéraire, à quel prix, combien de temps, quand… Vous pourrez gérer au mieux votre budget et éviter de vous rabattre sur un plan B plus cher, faute d’anticipation.

Louer votre résidence principale

Avoir un logement et des créances (edf, eau, assurance…) à payer durant votre absence peut être un frein à votre rêve. Vous êtes propriétaire ? Louer votre résidence principale lors de votre départ !

L’échange de service

Il existe des sites web regroupant les offres de locaux, cherchant de la main d’œuvre en échange d’un service. Vous pouvez par exemple être ainsi nourris et logés gratuitement.

Le bateau-stop ou la co-navigation

Le bateau-stoppeur participe à la vie sur le bateau, sur une durée variable, et il a un vrai rôle d’équipier. En plus de la main d’œuvre, le bateau-stoppeur participe à la caisse de bord (pour l’essence, la nourriture, les frais de port…).