Connect with us

La vie

Combien coûtent des obsèques ?

Combien coûtent des obsèques ? 18

Que ce soit pour anticiper ses funérailles ou pour faire face à ceux d’un proche, la question des formalités et du budget nécessaire pour des obsèques est particulièrement importante. En effet, même s’il est possible aujourd’hui de souscrire à une assurance obsèques, permettant d’épargner pour la prise en charge de cette étape, il y a de multiples raisons qui peuvent obliger la famille, ou le défunt de son vivant, à anticiper la facture finale. Mais alors, quel est le prix moyen des obsèques ? C’est ce que nous allons voir ensemble en passant en revue différentes étapes.

Le prix du cercueil et du transport du corps

L’un des principaux postes de dépense des obsèques reste, dans le cas d’une inhumation, sans aucun doute l’achat du cercueil et de ses éventuels accessoires. Entre les différents types de bois possible, mais aussi les poignées, la garniture, etc., le prix moyen d’un cercueil en chêne d’entrée de gamme se situe aux alentours de 1000 euros. Évidemment, en choisissant un cercueil en sapin et en se passant de capitons, il est possible de réduire ce coût aux alentours de 500 euros.

Toutefois, sur le même registre que le cercueil, le transport du corps par un corbillard et son chauffeur est aussi une dépense à anticiper. Si l’on ajoute à cela les porteurs, le coût total de la prestation peut vite atteindre entre 400 et 700 euros.

Le prix des démarches administratives

Aujourd’hui, de nombreuses pompes funèbres proposent de prendre en charge un certain nombre de démarches administratives liées au décès du défunt. Cependant, ce service a évidemment un coût, généralement situé aux alentours des 250 ou 300 euros.

À cela s’ajoute l’éventuel prix de la concession funéraire, car on a tendance à oublier que les frais de cimetière alourdissent considérablement le budget des obsèques. À titre d’exemple, pour un emplacement de 2m² à Paris, il faut compter :

  • environ 800 euros pour une concession décennale ;
  • environ 3000 euros pour une concession trentenaire ;
  • environ 4500 euros pour une concession cinquantenaire ;
  • entre 15 000 et 20 000 euros pour une concession perpétuelle.

Dans les villes de province cependant, ces prix sont considérablement réduits, comme à Belfort, qui ne demande que 4000 euros pour une concession perpétuelle.

Le prix de l’incinération

Dans le cadre d’une crémation, la famille ne doit pas omettre les frais liés à l’incinération et à la destination des cendres. 

Pour commencer, elle doit ainsi s’acquitter d’une taxe de crémation, comprise entre 60 et 100 euros selon la commune. Viennent ensuite les frais d’ouverture de sépultures pour la conservation des cendres, notamment lorsqu’il s’agit d’un caveau et non d’une dispersion dans un jardin du souvenir, en moyenne aux alentours de 200 euros. À noter aussi le prix d’achat de l’urne funéraire, qui peut varier entre 50 et 1 000 euros selon le modèle concerné.